kiabi
  ESPACEJEANGIONO
  PUBLICATIONS     ACTIVIT�S  
  INFORMATIONS PRATIQUES     EXPOSITION PERMANENTE ET BIBLIOTHÈQUE  
  MISSIONS/COLLECTION  
  EXPOSITIONS TEMPORAIRES  
 

EXPOSITIONPERMANENTEET
BIBLIOTHÈQUE

Présentation générale

L'Espace Giono est situé à Lalley, sur le lieu même des séjours de l'écrivain, à deux pas de la maison de son amie le peintre Edith Berger.
Il réunit une bibliothèque et une exposition permanente "Le Trièves de Giono", qui sattache à rendre compte du lien étroit qui a uni le territoire et l'écrivain.

" Cest de ce pays au fond que jai été fait pendant presque vingt ans ".
A Giono le Provençal répond ainsi Giono le Dauphinois. Mais rien ne serait plus dommageable que de lire son uvre comme celle dun auteur régionaliste. Il nest pas le chantre de la Provence ; il nest pas plus celui du Trièves.
S'il campe une grande part de son uvre dans ce pays, son imaginaire a recomposé les paysages et transformé les hommes, les a transfigurés pour mettre en scène les drames et les affrontements. Cet intime lieu de mémoire, où la littérature et lécriture tiennent la première place, évoque un Trièves heureux où l'écrivain admire une campagne riante (Les Vraies richesses), tranquille (Rondeurs des jours) et habitée. Cette même campagne qui apparaîtra aride et vindicative (Les Ames fortes), théâtre du diable (Faust au village) et de lennui (Un roi sans divertissement). Et dont il se sent membre de la communauté au point daffirmer " Moi je peux dire que je suis dici ".

 

Historique

Entre 1931 et 1948, Jean Giono effectue plusieurs s�jours dans le Tri�ves � Tr�minis et � Lalley. Plusieurs de ses romans situent le cadre de leur action sur ce territoire, empruntent des personnages au pays. Cest ainsi que le Tri�ves impr�gne profond�ment luvre de Giono, au point quil le dira lui-m�me " Cest de ce pays au fond que jai �t� fait pendant presque vingt ans ".

En 1995 d�j�, le Tri�ves c�l�brait le lien qui a uni Jean Giono au territoire. Plusieurs manifestations �taient organis�es localement pour c�l�brer le centenaire de la naissance de l�crivain.
Dans le m�me temps, le Mus�e Dauphinois-Conservation du Patrimoine de l'Is�re r�alisait linventaire du patrimoine du Tri�ves et pr�parait sa mise en valeur.
Un ouvrage, Le Tri�ves de Giono, �tait ainsi �dit�.
Mais, en ces terres qui ont si profond�ment marqu� son uvre, il sav�rait n�cessaire de rendre un hommage particulier et permanent � lauteur des Ames fortes.
La commune de Lalley, o� il a souvent r�sid�, a saisi lopportunit� de ce projet et le lien qui pouvait �tre fait avec la biblioth�que publique dont elle souhaitait se doter.
L'Espace Giono a ouvert en juillet 2001.

 

Th�mes �voqu�s par l'exposition

Une pr�sentation rapide de Jean Giono, �crivain du XXe si�cle, n� et ayant v�cu toute sa vie � Manosque, permet de situer le Tri�ves dans un contexte de vie et d�criture.
Puis, de la rencontre avec Edith Berger, sorganise une rencontre intime avec le Tri�ves.
Un Tri�ves heureux tout dabord, o� il admire une campagne riante, tranquille, active et habit�e. Il y exalte alors la ruralit�, porteuse des " vraies richesses ".
Puis le paysage s'assombrit et son propos s'attache au c�t� noir de l'homme et du pays : une campagne aride, rapace et vindicative qui est le th��tre de l'ennui, du diable (Faust) et de la mort.
C'est pourtant cette campagne et ses habitants qu'il adopte au point de s'y inclure parfois et d'en faire son "village".